Eviter les implants

Quand une dent qui a déjà eu un traitement canalaire présente une infection, elle peut être conservée. Le retraitement endodontique permet alors d’éviter l’extraction à condition que la dent présente suffisamment de structure dentaire.

Les anciennes restaurations prothétiques doivent être démontées, les racines examinées au microscope pour vérifier la présence de fêlures, fractures ou perforations des parois. L’ancien traitement des racines est éliminé pour pouvoir réaliser le nettoyage.

Le traitement est réalisé avec un contrôle systématique des étapes sous microscope. Afin de pérenniser le résultat et d’observer une cicatrisation de l’os, une nouvelle restauration prothétique étanche doit être réalisée.

 LES ÉTAPES DU TRAITEMENT CANALAIRE

1 – Dent présentant une infection canalaire
2 – Les canaux sont nettoyés et désinfectés…
3 – …puis obturés à l’aide d’un produit cicatrisant
4 – Au bout de quelques semaines, l’infection a disparu.

 À QUOI SERT LE CHAMP OPÉRATOIRE ?

Le champ opératoire a plusieurs objectifs. Il est indispensable pour isoler la dent de la salive, car l’objectif du traitement est d’éliminer les bactéries de l’intérieur de la dent. De plus, aucun produit ou instrument ne peut aller dans la bouche du patient rendant le traitement moins stressant et plus confortable.

 À QUOI SERT LE MICROSCOPE ?

Le traitement endodontique est un traitement qui a lieu à l’intérieur de la dent. Mieux voir, ou simplement voir permet d’anticiper les difficultés du traitement, les surmonter tout en évitant les erreurs iatrogènes.

 UN (RE)TRAITEMENT ENDODONTIQUE EST-IL DOULOUREUX ?

Une anesthésie locale est réalisée pour réaliser le traitement dans de bonnes conditions, sans douleurs ni stress pour le patient. En fonction du contexte, des médicaments anti douleurs peuvent être prescrits après le traitement pour soulager le patient, si nécessaire.