La dentisterie pédiatrique

Dès le plus jeune âge des enfants, les visites au cabinet du dentiste sont souvent synonymes de peur. Le dentiste pédiatrique va se charger de rassurer son jeune patient pour le mettre en confiance, afin qu’il ne soit pas effrayé par les consultations. La première visite est déterminante : c’est à ce moment que l’enfant va se faire son opinion. Le pédodontiste crée une atmosphère rassurante par sa patience et son savoir-faire. Il est concerné par la prévention, la détection et le traitement des caries de l’enfant.

Il est conseillé de prendre un rendez-vous dès l’apparition des premières dents de lait, à titre préventif. Les dents de lait sont très importantes et elles méritent la même vigilance que les dents définitives. Plus fragiles que celles-ci, il faut en prendre soin et commencer le brossage le plus tôt possible. Il est conseillé de consulter tous les 6 mois pour des visites de contrôle.

L’éruption des dents de lait (20 dents au total) s’étend du 6ème au 33ème mois. L’éruption des dents définitives (32 dents au total) commence dès 6 ans.

 POURQUOI LES DENTS DE LAIT SONT-ELLES IMPORTANTES ?

Les dents de lait sont essentielles au bon développement de l’enfant. Elles permettent, d’une part, une bonne mastication et donc le maintien d’une alimentation équilibrée, d’autre part, elles sont impliquées dans la phonation. Enfin, les dents de lait permettent de maintenir l’espace nécessaire pour la bonne mise en place des dents définitives.

 FRÉQUENCE DES VISITES DE CONTRÔLE

Un contrôle, tous les 6 mois, est recommandé pour les enfants. En effet, les caries dentaires peuvent progresser rapidement chez l’enfant, et ce sans symptômes ni douleurs. Cependant, la fréquence des contrôles doit être adaptée en fonction du risque curieux de l’enfant. Les enfants qui présentent des caries dentaires et une mauvaise hygiène bucco-dentaire sont plus souvent rappelés. Le risque est évalué à chaque visite.

 COMMENT ÉVITER LES CARIES CHEZ L’ENFANT

La mise en place de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire et alimentaires dès le plus jeune âge permet d’éviter, dans la plupart des cas, l’apparition de caries dentaires.

Cependant, de nombreux enfants présentent des caries multiples dès leur plus jeune âge, suite à une utilisation fréquente et prolongée du biberon contenant du lait naturel, du jus de fruits, d’autres liquides sucrés ou un allaitement prolongé. Cette pathologie s’appelle le « syndrome de biberon ».

C’est pourquoi il est primordial de ne jamais laisser votre enfant s’endormir avec un biberon ou au sein. Il faut également faire attention aux médicaments, notamment les sirops, l’homéopathie et les médicaments traitant l’asthme, qui contiennent beaucoup de sucre. La prise de ces médicaments avant le coucher peut entraîner la carie dentaire.

Le grignotage tout au long de la journée et l’ingestion de boissons-sodas (le coca-cola par exemple) fait souvent partie des mauvaises habitudes des adolescents d’aujourd’hui. Elles participent au développement des caries dentaires des dents définitives.

Dans tous les cas, il est essentiel de se brosser les dents deux fois par jour, le matin et SURTOUT le soir.

 LE SCELLEMENT DES SILLONS

On observe souvent des creux et des sillons sur le dessus des prémolaires et des molaires. Ces creux et sillons emprisonnent facilement les débris alimentaires qui, accompagnés de bactéries (plaque dentaire), deviennent la cause principale de carie chez l’enfant.

Le scellement des sillons (« sealants » en Anglais) est un moyen de prévention des caries par protection mécanique. C’est une technique sûre, peu onéreuse et dont l’efficacité a été démontrée. Il suffit d’intervenir assez précocement, avant que la carie ne se forme, lorsqu’une dent présente des sillons susceptibles de se carier.

Ce scellement, qui nécessite un protocole précis, se fait au moyen d’une résine fluide que l’on coule sur le sillon lui-même. La dent, présentant un relief moins accidenté, est ainsi davantage protégée de l’attaque bactérienne responsable des caries. Il faut toutefois maintenir une bonne hygiène dentaire afin que le scellement des puits et fissures soit pleinement efficace et durable.

Ce traitement s’effectue sans anesthésie.

 FLUORATION

L’application professionnelle locale d’un gel fluoré permet de renforcer l’émail des dents de votre enfant. Avec une application bi-annuelle, le risque de caries est réduit de 30 à 46%. C’est un élément de prévention majeur.

Une fluoration topique est indiquée pour des enfants ayant un risque curieux individuel élevé : antécédents de caries, grignotage, malformations de l’émail…

 COIFFE PÉDODONTIQUE

Lorsqu’une dent de lait est trop abîmée, une coiffe pédodontie préformée peut être mise en place sur la dent de lait. Il s’agit d’une petite couronne en métal, scellée à la dent de lait (nettoyée, reconstruite puis taillée a minima), qui tombe avec cette dernière.

Elle permet :

  • de restaurer anatomiquement la dent le plus fidèlement possible
  • de maintenir l’espace dans le sens de la longueur et de la hauteur

Lorsque l’harmonie est rétablie, elle permet à la dent permanente sous-jacente d’évoluer normalement.

 LE MAINTENEUR D’ESPACE

Un mainteneur d’espace est un appareil en résine ou en métal fait sur mesure par votre chirurgien-dentiste ou votre orthodontiste. Il est utilisé pour préserver l’espace permettant l’éruption de la dent définitive. Les dents de lait jouent un rôle très important dans le développement des dents définitives. Si l’espace n’est pas maintenu, les dents peuvent alors se décaler et un traitement orthodontique sera alors nécessaire. Les enfants qui perdent leurs dents de lait prématurément n’ont pas tous besoin de porter un mainteneur d’espace. Cependant, il est important de prendre rendez-vous avec votre chirurgien-dentiste ou votre orthodontiste pour déterminer si votre enfant a besoin d’un mainteneur d’espace

 TRAVAIL D’ÉQUIPE AVEC L’ORTHODONTISTE

La première consultation, recommandée dès 6-7 ans, permet à l’orthodontiste d’établir un premier diagnostic, de déceler d’éventuels problèmes et de les intercepter au plus tôt. Si un traitement est nécessaire, celui-ci sera de courte durée, entre 6 mois et un an.

Cette phase, dite d’interception, est fondamentale car elle permet de stopper l’évolution d’un problème orthodontiste et d’obtenir une croissance harmonieuse de la face.

A partir de l’âge de 10 ans, un second rendez-vous est fixé par votre orthodontiste afin de contrôler l’évolution des canines permanentes. Enfin, si cela est nécessaire, un traitement orthodontiste global à l’aide de « bagues » (« brackets ») est mis en place entre 10 et 14 ans, âge auquel l’enfant présente l’ensemble de ses dents définitives.